Ces derniers jours ont été consacrés au montage du bardage en mélèze. Nous avons commencé par la face sud de l'écoquille. Nous avons traité les planches avec un saturateur écologique  de chez Oléobois. C'est un produit à base d'huile de lin qui protège le bois de la pluie et du soleil et contrairement à une lasure, ce produit vieilli bien, pas besoin de ponçage dans 3/4 ans pour remettre du produit.

Nous avons eu quelques planches dont l'aspect a été abimé par l'humidité du mois d'août, l'humidité stagne entre les planches et fait noicir les planches. Il aurait fallu traiter les planches dès la livraison de juin mais bon pas facile car à ce moment-là nous avions d'autres choses à faire.

Nous rectifions le problème en gardant les plus belles planches pour le sud et les autres pour la face nord car nous ne mettons pas la même couleur pour les deux faces. A savoir naturel pour le sud et wengé (couleur foncée) pour le nord. Cette couleur va camoufler les défauts du bois.

La pose se passe relativement bien. Il faut parfois bréler les planches avant de les fixer car elles sont parfois un peu cintrées. Il y a aussi des différences dans les planches : 14 cm de large en général et parfois 14.5 cm. Le bois a des avantages mais aussi des inconvéniants comme le fait de ne pas être parfait (dimensions et niveaux).

Nous avons posé la 1ère fenêtre de la demie-lune en haut de la face sud.

Le programme des prochains jours est dense :  terminer le bardage et pose des fenêtres sud cette semaine. La semaine prochaine arrivée de François pour nous aider : - à terminer la pose de la ventilation de toiture au faitage 

                    - à poser les 6 hublots sur les côtés de l'écoquille.

Il restera la dernière étape pour l'exterieur de l'écoquille : la pose de liège sur la toiture.

 

Voici quelques images du bardage en face sud :

j88-2

j92-2